Déchets toxiques: des Napolitains demandent l'asile en Suisse

lundi 14 janvier 2008 15h07
 

ZURICH (Reuters) - Deux Napolitains ont demandé l'asile en Suisse, affirmant que les déchets toxiques entassés à l'air libre autour de la grande ville du Mezzogiorno menaçaient leur santé ainsi que celle de leur enfant à naître, rapporte le journal suisse à grand tirage Blick.

Sergio, 32 ans, et Giusi, 30 ans, ont déposé leur demande dans la ville de Bellinzona, à la frontière helvéto-italienne.

"Si nous restons à Naples, nous risquons de mourir d'un cancer", a expliqué Sergio, consultant en entreprise. "Nous devons aussi sauver notre enfant". Giusi, spécialiste en biologie moléculaire, est enceinte de quatre mois.

Un porte-parole des services de santé du canton du Tessin a confirmé qu'un couple napolitain avait déposé une demande d'asile.

Plus de 140.000 tonnes de détritus se sont accumulées dans les rues de Naples depuis des semaines, les décharges étant saturées.

Le traitement des déchets, une activité dans laquelle est fortement impliquée la mafia locale, est un grave problème à Naples depuis une quinzaine d'années. La Camorra est accusée d'utiliser ces décharges non seulement pour amasser les ordures ménagères, mais aussi des déchets industriels venant de toute la péninsule, au mépris de la législation et de la santé publique.

Tom Armitage, version française Guy Kerivel