Cadavre en transit à l'aéroport de Munich

mercredi 12 mars 2008 14h15
 

MUNICH (Reuters) - La police de l'air et des frontières de Munich a interpellé deux vieilles dames de nationalité italienne qui transportaient dans leurs bagages les restes d'un de leur parent décédé au Brésil il y a onze ans.

L'une des deux Italiennes appréhendées, qui est la soeur du défunt, a expliqué aux policiers que la victime souhaitait être inhumée en Italie.

Les deux sexagénaires ont été autorisées à poursuivre leur voyage de Sao Paulo à Naples après avoir produit le certificat de décès en bonne et due forme de la victime.

C'est en passant aux rayons X que les policiers ont détecté un crâne et des ossements.

"Nous avons interrogé les deux passagères, qui ont produit un certificat valide montrant que la victime était décédée de mort naturelle", a expliqué mercredi Christian Maier, porte-parole de la police munichoise. "Etant donné qu'elles n'ont enfreint aucune loi allemande, nous les avons autorisées à poursuivre leur voyage".

Erik Kirschbaum, version française Jean-Loup Fiévet

 
<p>La police de l'air et des fronti&egrave;res de Munich a interpell&eacute; deux vieilles dames de nationalit&eacute; italienne qui transportaient dans leurs bagages le cr&acirc;ne et des ossements appartenant &agrave; l'un de leur parent d&eacute;c&eacute;d&eacute; au Br&eacute;sil il y a onze ans. /Photo d'archives/REUTERS/Daniel LeClair</p>