Un livre rendu à la bibliothèque un siècle plus tard

mardi 11 mars 2008 16h03
 

HELSINKI (Reuters) - "Mieux vaut tard que jamais", a dû penser un Finlandais qui a discrètement rendu un livre emprunté il y a plus d'un siècle à la bibliothèque de Vanta, dans le sud du pays.

La bibliothèque, qui en avait depuis longtemps perdu la trace, s'est réjouie du retour de cet exemplaire relié d'un numéro de 1902 de Vartija, un mensuel religieux.

"Nous ne savons pas qui a emprunté ce livre et qui l'a rendu. Il n'y avait aucun document l'accompagnant", a déclaré à Reuters la bibliothécaire Minna Saastamoinen.

"Une vieille note attachée au livre indique que chaque semaine de retard était facturée dix pennies", a-t-elle ajouté.

Le document de la bibliothèque coincé dans la jaquette et le style désuet de l'écriture manuscrite montrent que le livre a été emprunté pour la dernière fois au début du siècle dernier, a ajouté Saastamoinen.

Sami Torma, version française Mathilde Gardin

 
<p>"Mieux vaut tard que jamais", a d&ucirc; penser un Finlandais qui a discr&egrave;tement rendu un livre emprunt&eacute; il y a plus d'un si&egrave;cle &agrave; la biblioth&egrave;que de Vanta, dans le sud du pays. /Photo d'archives/REUTERS/CCS/Handout</p>