Paul Ryan et l'encombrant héritage de John Boehner

lundi 2 novembre 2015 07h32
 

WASHINGTON (Reuters) - Le nouveau président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a confié dimanche qu'il ne savait pas comment gérer un des aspects de l'héritage de son prédécesseur: l'odeur tenace et persistante de cigarette dans son nouveau bureau.

John Boehner, qui présidait la chambre basse du Congrès depuis 2010 et a démissionné de son mandat fin octobre, est un gros fumeur. Son successeur, de vingt ans son cadet, ne fume pas et se préoccupe de sa santé.

Interrogé dimanche sur NBC sur l'odeur de tabac qui régnait dans le bureau du "speaker" de la Chambre, Ryan, qui en a pris possession jeudi dernier, a reconnu que c'était un problème et qu'il menait des consultations pour tenter de s'en débarrasser.

"C'est comme lorsque vous entrez dans une chambre d'hôtel ou que vous récupérez une voiture de location dans laquelle on a fumé. C'est cette odeur-là", a dit l'élu du Wisconsin.

Complication supplémentaire: Paul Ryan ne possède pas de pied à terre dans la capitale fédérale et dort dans les bureaux de la présidence de la Chambre des représentants.

(Will Dunham; Henri-Pierre André pour le service français)