Arrêtée en Malaisie pour avoir posé nue sur une montagne sacrée

mardi 9 juin 2015 16h35
 

KUALA LUMPUR (Reuters) - Les autorités malaisiennes ont arrêté mardi une ressortissante étrangère accusée d'avoir posé nue pour une photographie sur le plus haut sommet de Malaisie, le mont Kinabalu, un acte qui aurait selon certaines croyances déclenché la colère des esprits de la montagne et provoqué un séisme meurtrier.

La femme a été interpellée à l'aéroport de Tawau mardi après-midi alors qu'elle s'apprêtait à regagner Kuala Lumpur, la capitale, a déclaré la police.

Cette étrangère, dont la nationalité n'a pas été précisée par les autorités, faisait partie d'un groupe de touristes qui ont posé nus le 30 mai dernier au sommet du Kinabalu (4.095 m).

Les clichés, largement diffusés sur internet, ont choqué en Malaisie et les personnes impliquées dans l'incident ont interdiction de quitter l'Etat de Sabah, sur l'île de Bornéo, où se trouve le Kinabalu, le temps que la police enquête.

"C'est une montagne sacrée et il ne faut pas prendre ça à la légère", a expliqué Joseph Pairin Kitingan, gouverneur adjoint de l'Etat de Sabah.

Vendredi dernier, 16 alpinistes ont péri dans un séisme de magnitude 6,0 qui a frappé la région et également fait deux disparus.

(Al Zaquan Amer Hamzah et Praveen Menon; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

 
Les autorités malaisiennes ont arrêté mardi une ressortissante étrangère accusée d'avoir posé nue pour une photographie sur le plus haut sommet de Malaisie, le mont Kinabalu, un acte qui aurait selon certaines croyances déclenché la colère des esprits de la montagne et provoqué un séisme meurtrier. /Photo d'archives/REUTERS/Bazuki Muhammad