Un Britannique sur quatre ne sait pas qui a gagné à Waterloo

samedi 18 avril 2015 11h56
 

LONDRES (Reuters) - Alors que la Grande-Bretagne se prépare à célébrer le 200e anniversaire de la bataille de Waterloo, un sondage montre que de nombreux Britanniques savent peu de choses sur l'événement et l'associent davantage à une chanson ou une gare qu'à un haut fait militaire.

Vingt-huit pour cent des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête réalisée pour le Musée national des armées ont déclaré ne pas savoir quel camp a remporté la bataille et 14% ont dit croire qu'il s'agissait d'une victoire française sur les Anglais et leurs alliés prussiens.

Une personne sur cinq a dit ne rien savoir du tout de l'événement.

Un peu plus de la moitié seulement des sondés (53%) savaient que le duc de Wellington avait conduit l'armée anglaise à la victoire face aux troupes françaises de Napoléon. Parmi les noms cités par les autres personnes interrogées sur l'identité du commandant en chef côté britannique figurent ceux de Francis Drake, de Winston Churchill, du roi Arthur et même d'Aldus Dumbledore, un personnage de la saga "Harry Potter".

Prié de dire ce que leur inspirait le mot Waterloo, 54% des sondés ont cité la gare londonienne et 47% la chanson éponyme du groupe pop Abba.

La bataille de Waterloo, généralement considérée comme l'une des plus grandes de l'histoire, a eu lieu le 18 juin 1815 à une vingtaine de kilomètres de Bruxelles. Elle a marqué la fin des guerres napoléoniennes et ouvert la voie à la domination de l'Empire britannique sur une bonne partie de la planète.

"Même si la bataille de Waterloo est un moment clé de l'histoire britannique, sa connaissance par l'opinion publique au Royaume-Uni est dramatiquement faible", a déclaré Janice Murray, la directrice du "National Army Museum".

(Angus MacSwan, Marc Angrand pour le service français)

 
Lors d'une reconstitution de la bataille de Waterloo par des amateurs d'histoire. Alors que la Grande-Bretagne se prépare à célébrer le 200e anniversaire de cette bataille, un sondage montre que de nombreux Britanniques savent peu de choses sur l'événement et l'associent davantage à une chanson ou une gare qu'à un haut fait militaire. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge