Des distributeurs de marijuana dans l'Etat de Washington

mercredi 4 février 2015 09h08
 

SEATTLE (Reuters) - Les premiers distributeurs automatiques de marijuana sont entrés en service mardi à Seattle, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis) où la consommation d'herbe a été légalisée par référendum en 2012. Seule la marijuana à usage médical est disponible dans ces machines.

"Il s'agit d'adapter un modèle économique qui s'est révélé viable au cours du siècle dernier et de le faire entrer dans le XXIe siècle", a déclaré Stephen Shearin, président de la compagnie American Green qui commercialise ces machines baptisées ZaZZZ.

Les électeurs de l'Etat de Washington ont imité en 2012 leurs homologues du Colorado en légalisant l'"usage récréatif" de la marijuana.

Cinq distributeurs de ce type sont en cours d'installation dans des dispensaires de Seattle et dans le reste de l'Etat, mais réservés à l'usage médical de la marijuana. Leur utilisation est soumise à un contrôle préalable par un employé du dispensaire de l'autorisation de consommation médicale de l'acheteur.

Si de telles machines devaient être installées dans des lieux de vente de marijuana à usage récréatif, elles devraient être montées, en vertu des lois en vigueur dans l'Etat, derrière le comptoir et utilisées par un vendeur, et non par l'acheteur.

D'autres distributeurs devraient être installés dans le Colorado, en Californie, dans le Michigan, à Rhode Island et en Alaska, comptant tous au nombre des 23 Etats où la consommation médicale de la marijuana est légale.

Les premières machines ZaZZZ ont été inaugurées en avril dans des dispensaires de l'Etat du Colorado.

D'autres sociétés sont présentes sur ce marché, dont la firme californienne Medbox.

(Eric M. Johnson avec Keith Coffman à Denver; Henri-Pierre André pour le service français)

 
Les premiers distributeurs automatiques de marijuana sont entrés en service mardi à Seattle, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis) où la consommation d'herbe a été légalisée par référendum en 2012. Seule la marijuana à usage médical est disponible dans ces machines. /Photo prise le 3 février 2015/REUTERS/David Ryder