De l'Inde à Londres en véhicule électrique

lundi 14 juillet 2014 12h25
 

BANGALORE Inde (Reuters) - Un ingénieur indien compte effectuer le voyage entre son pays et Londres à bord d'un petit véhicule fonctionnant uniquement à l'électricité et à l'énergie solaire, afin de promouvoir les modes de transport non polluants.

Naveen Rabelli, qui a travaillé pour Reva, filiale du constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra qui fabrique des véhicules électriques, a passé deux ans à bricoler le "tuk-tuk" (rickshaw motorisé) censé le conduire l'année prochaine jusqu'à la Grande-Bretagne, soit un parcours de 9.600 km.

Rabelli compte partir de Bangalore, passer par Bombay, par l'Iran, traverser la Turquie puis le continent européen jusqu'à Calais, avant d'arriver à Londres.

Il sera accompagné d'un autre voyageur, Raoul Kopacka qui réalisera un documentaire sur cette odyssée électrique. Naveen Rabelli a choisi cet Autrichien de 26 ans entre autres parce qu'il est assez petit pour tenir allongé dans le véhicule, puisque l'un et l'autre dormiront à l'intérieur sur des petits matelas pendant les haltes nocturnes.

(Swetha Gopinath; Eric Faye pour le service français)

 
Un ingénieur indien compte effectuer le voyage entre son pays et Londres à bord d'un petit véhicule fonctionnant uniquement à l'électricité et à l'énergie solaire, afin de promouvoir les modes de transport non polluants. Le "tuk-tuk" partira de Bangalore, passera par l'Iran, traversera la Turquie puis le continent européen jusqu'à Calais, avant d'arriver dans la capitale britannique. /Photo prise le 9 juillet 2014/REUTERS