L'adultère bientôt légal au New Hampshire

vendredi 18 avril 2014 08h37
 

BOSTON (Reuters) - La loi datait de 1791, elle était progressivement tombée en désuétude mais était toujours inscrite dans le code du New Hampshire: les élus locaux de cet Etat de la côte Est des Etats-Unis ont voté jeudi pour la dépénalisation de l'adultère.

La loi, qui devrait être abrogée rapidement par le gouverneur, Maggie Hassan, prévoyait initialement pour les conjoints reconnus coupables d'adultère une heure au pilori, 39 coups de fouet et jusqu'à un an de prison, le tout assorti d'une solide amende.

Les sanctions ont été graduellement réduites et ramenées à une simple amende jamais réclamée dans les faits. Mais les sénateurs du New Hampshire ont décidé d'en finir avec cette loi.

Plus de vingt Etats des Etats-Unis disposent toujours d'un texte de loi contre l'adultère. Dans le Michigan et le Wisconsin, tromper son conjoint est même considéré comme un crime.

(Richard Valdmanis; Henri-Pierre André pour le service français)

 
Les élus locaux du New Hampshire ont voté jeudi pour la dépénalisation de l'adultère. La loi, qui datait de 1791, était progressivement tombée en désuétude. Elle prévoyait initialement pour les conjoints reconnus coupables d'adultère une heure au pilori, 39 coups de fouet et jusqu'à un an de prison, le tout assorti d'une solide amende. /Photo d'archives/REUTERS/Kevin Lamarque