Un Gauguin volé retrouvé 44 ans après chez un retraité italien

mercredi 2 avril 2014 18h51
 

ROME (Reuters) - Une toile de Paul Gauguin, dérobée en 1970 et d'une valeur comprise entre 10 et 30 millions d'euros, a été retrouvée en Sicile dans la cuisine d'un ouvrier à la retraite, a fait savoir mercredi la police italienne.

La peinture avait été volée dans une résidence de Londres, avec un autre tableau de Pierre Bonnard. L'ouvrier à la retraite, dont la police n'a pas communiqué l'identité, les avait achetés tous deux pour la somme dérisoire de 45.000 lires (environ 23 euros), en 1975, lors d'une vente aux enchères organisée par la compagnie nationale italienne des chemins de fer.

Après avoir été volées à Londres, les toiles avaient été transportées en Italie par le train. Le personnel des chemins de fer de Turin, dans le nord de l'Italie, les a retrouvées abandonnées à bord d'un wagon et les a apportées au bureau des objets trouvés.

Sans avoir la moindre idée de leur valeur, la compagnie nationale les avait octroyés à un ouvrier lors d'une vente aux enchères.

Cet homme a dit à la police avoir acheté les peintures par amour de l'art et les avoir accrochées dans sa cuisine, d'abord à Turin, puis, après son départ à la retraite, en Sicile.

Les enquêteurs ont été avertis de l'existence des toiles par des experts contactés par le fils du retraité.

(Eleanor Biles; Eric Faye pour le service français)

 
Une toile de Paul Gauguin, d'une valeur comprise entre 10 et 30 millions d'euros, ainsi qu'un tableau de Pierre Bonnard, ont été retrouvés en Sicile dans la cuisine d'un ouvrier à la retraite, qui les avait achetés environ 23 euros lors d'une vente aux enchères en 1975. /Photo prise le 2 avril 2014/REUTERS/Tony Gentile