Rome vend des Maserati et des Jaguar sur eBay

vendredi 28 mars 2014 17h17
 

par Naomi O’Leary

ROME (Reuters) - L'Italie procède à la vente de dizaines de voitures officielles, dont des Jaguar et des Maserati, par le truchement du site d'enchères en ligne eBay, un geste censé montrer que le gouvernement est à l'écoute des doléances populaires vis-à-vis du train de vie de l'Etat.

Ce sont au total 151 véhicules qui sont mis en vente, une proportion minime des quelque 60.000 utilisés par les organismes publics italiens, un parc dont l'entretien dépasse le milliard d'euros annuel, selon des estimations de l'Etat.

Les enchères contribueront sans doute médiocrement à réduire les 2.000 milliards d'euros de dettes de l'Italie mais l'initiative est hautement symbolique pour le nouveau président du Conseil Matteo Renzi.

Le mécontentement populaire vis-à-vis d'une élite politique qui ne se refuse rien en période de vaches maigres pour la plus grande partie du reste de la population explique qu'une formation populiste telle que le Mouvement 5 Etoiles (M5S) ait raflé le quart des voix lors de ses premières élections législatives voici un an.

Mais Renzi, parvenu au pouvoir en février à la faveur de querelles intestines, veut retourner l'opinion publique en sa faveur en promettant des réductions d'impôt, des réformes ambitieuses et un style moins ostentatoire.

Il s'était ainsi rendu à une réunion avec son prédécesseur Enrico Letta, peu de temps avant de lui succéder, au volant d'une Smart bleue.

Pour le moment, les enchères en ligne se concentrent sur une Alfa Romeo 166 grise, avec une offre maximale de 8.621 euros. Une BMW 525d, parée de sièges de cuir couleur fauve, a été adjugée 15.050 euros après avoir suscité 75 offres.

Les enchères n'ont pas encore été ouvertes sur deux Jaguar, parmi les modèles plus luxueux mis en vente. Elles faisaient partie auparavant de l'écurie du ministère de la Justice, qui comptait 830 voitures avec chauffeur à la fin de 2013.   Suite...