L'Uruguay envisage la culture de cannabis en terrain militaire

jeudi 13 mars 2014 09h38
 

MONTEVIDEO (Reuters) - L'Uruguay envisage d'allouer des terrains contrôlés par l'armée à la culture du cannabis, afin d'éviter le trafic illégal de la substance récemment légalisée par le pays d'Amérique latine, a annoncé mercredi le ministre de la Défense.

Un projet de loi autorisant la culture, la vente et l'usage de cannabis a été adopté en décembre, ce qui a conduit l'Uruguay à devenir le premier pays au monde à en contrôler toute la chaîne, de la production à la consommation.

Le texte laissait 120 jours aux pouvoirs publics pour établir un conseil de contrôle de la drogue chargé d'édicter les règles en matière de culture, de fixation des prix et de suivi de la consommation.

Eleuterio Fernandez, ministre de la Défense, a expliqué que le gouvernement songeait, entre autres scénarios, à l'usage de terrains militaires pour centraliser la culture de la plante.

"Le ministère de la Défense possède de nombreux terrains et on verra lesquels offrent les meilleures conditions", a-t-il précisé. "En tout cas, nous pouvons garder leurs abords."

(Malena Castaldi; Julien Dury pour le service français)

 
L'Uruguay envisage d'allouer des terrains contrôlés par l'armée à la culture du cannabis, afin d'éviter le trafic illégal de la substance récemment légalisée par le pays d'Amérique latine. /Photo d'archives/REUTERS/Baz Ratner