Des WC au musée, les stars exposent leurs Oscars

mercredi 26 février 2014 12h13
 

LOS ANGELES (Reuters) - La récompense la plus prisée à Hollywood, une statuette dorée de 34 centimètres de haut, peut parfois terminer dans des lieux bien loin du faste de La Mecque du cinéma.

Emma Thompson, récompensée pour ses prestations dans "Retour à Howards End" et "Raison et sentiments", a ainsi rangé ses deux Oscars dans les toilettes de sa demeure londonienne.

Un choix qui ne représente aucunement un manque de respect, puisque cette pièce abrite selon ses propres termes "ses biens les plus précieux".

"Et puis les toilettes du rez-de-chaussée sont en général une pièce que tous vos invités utilisent"", a déclaré l'actrice britannique. "C'est plutôt chouette pour eux de pouvoir avoir une occasion de les prendre en main."

Cate Blanchett, en lice cette année pour son rôle dans "Blue Jasmine" doit quant à elle mettre la main à la poche pour pouvoir admirer l'Oscar qu'elle avait reçu pour "Aviator", qui est exposé dans un musée du cinéma à Melbourne.

"De temps en temps, j'achète un ticket et je vais le voir", a-t-elle expliqué.

Cependant, les quelque 2.809 trophées déjà décernés par l'Académie atterrissent parfois dans des endroits plus classiques.

Charlize Theron, sacrée pour "Monster", expose le sien dans son salon et le bureau de George Clooney abrite l'Oscar du meilleur acteur qui lui a été attribué pour "Michael Clayton" et celui du meilleur film qu'il a reçu en tant que coproducteur d'"Argo".

Quant à Sandra Bullock, elle a confié la statuette couronnant sa prestation dans "The Blind Side" à son jeune fils, Louis.   Suite...

 
La récompense la plus prisée à Hollywood, une statuette dorée de 34 centimètres de haut, peut parfois terminer dans des lieux bien loin du faste de La Mecque du cinéma. Emma Thompson a ainsi rangé ses deux Oscars dans les toilettes de sa demeure londonienne, l'Oscar de Cate Blanchett pour "Aviator" est exposé dans un musée du cinéma à Melbourne, tandis que ceux de George Clooney sont dans son bureau. /Photo d'archives/REUTERS/Phil McCarten