Les bonobos ont le sens du rythme

samedi 22 février 2014 11h48
 

CHICAGO - Certains animaux sont capables, comme les humains, de taper en rythme à l'écoute d'une musique, montre une étude sur les singes bonobos présentée samedi lors de la conférence annuelle de l'Association américaine pour l'avancement de la science.

Pour cette étude, les chercheurs ont conçu spécialement pour les bonobos un tambour à forte résonance capable de supporter 500 livres de pression pour résister aux sauts ou aux mâchoires de l'animal.

Ils ont ensuite tapé sur un autre tambour un rythme convenant au singe - 280 battements par minute, soit à peu près la cadence à laquelle les humains enchaînent des syllabes.

Les bonobos ont alors reproduit et conservé le même tempo sur leur tambour, ont déclaré Patricia Gray, spécialiste de "biomusique" à l'Université de Caroline du Nord à Greensboro et Edward Large, psychologue à l'université du Connecticut.

Selon Patricia Gray, les bonobos sont "très en accord avec le son. Ils entendent au-delà de notre propre capacité d'écoute".

"Ce n'est pas de la musique, mais nous avançons lentement dans cette direction", a déclaré Edward Large.

Des recherches liées à ces travaux ont porté sur une otarie, Ronan, qui n'avait pas, contrairement aux bonobos, une compétence rythmique innée, mais qui avec de l'entraînement, a fini par dodeliner de la tête en rythme, ce qui suggère que le sens du rythme chez les animaux pourrait être plus largement partagé que l'on ne pensait.

Les chercheurs soupçonnent les capacités rythmiques et musicales des bonobos d'avoir évolué de manière à renforcer des liens sociaux.

"C'est vraiment de la coordination, de l'interaction sociale", a déclaré Edward Large. "Quand les rythmes de votre cerveau sont littéralement capables de se synchroniser avec les rythmes du cerveau d'un autre, on est en plein dans la communication."

Irene Klotz; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
Un singe bonobo dans un sanctuaire proche de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Certains animaux, dont les bonobos, sont capables, comme les humains, de taper en rythme à l'écoute d'une musique, montre une étude présentée samedi à Chicago lors de la conférence de l'Association américaine pour l'avancement de la science. /Photo d'archives/REUTERS/Katrina Manson