JO: pour les athlètes, Bachelot et Laporte sont déjà à la noce

mercredi 6 août 2008 13h26
 

par Sophie Greuil

PEKIN (Reuters) - Roselyne Bachelot-Narquin a déclaré récemment avec humour qu'elle s'attendait à être demandée en mariage par Bernard Laporte si l'équipe de France olympique n'atteignait pas l'objectif de 35 à 40 médailles fixé en juillet.

"Quand j'ai vu que Raymond Domenech avait demandé la main d'Estelle Denis après la défaite de l'équipe de France (à l'Euro), je me suis dit: 'Mon Dieu ! Pourvu qu'on ait des médailles, sinon Bernard est capable de me demander en mariage'", avait-elle dit.

Reuters a pris Roselyne Bachelot au mot et a demandé à plusieurs athlètes d'envisager une possible idylle entre la ministre de la Santé et son secrétaire d'Etat aux Sports.

Le rameur angevin Julien Bahain, le nageur antibois Alain Bernard, le taekwondoïste varois Pascal Gentil (qui a été remplacé mercredi par Mickaël Borot en raison d'une blessure à un pied), le kayakiste palois Fabien Lefèvre et le sabreur bordelais Boris Sanson sont partagés entre l'idée de favoriser cette union ou de tout faire pour l'éviter.

Reuters: Si l'objectif de Madame Roselyne Bachelot n'est pas atteint, doit-elle accepter l'éventuelle demande en mariage de Bernard Laporte ?

Julien Bahain: Quels que soient l'engagement ou la promesse faits par Roselyne Bachelot, je suis certain qu'elle ira au bout. Les Angevins tiennent toujours leurs promesses!

Alain Bernard: Quoi qu'il arrive, je ne pense pas que Bernard Laporte la demandera en mariage. Elle ne doit pas être son style de femme.

Pascal Gentil: Bernard est déjà engagé, non ? Mais, moi, je suis toujours célibataire !   Suite...