Le ministre espagnol de l'Economie en guerre contre le pourboire

samedi 15 décembre 2007 18h21
 

MADRID (Reuters) - Le ministre espagnol de l'Economie, Pedro Solbes, s'est ému de la trop grande générosité, à ses yeux, de ses compatriotes en matière de pourboire.

"Je vois certains laisser négligemment un euro en guise de pourboire pour deux cafés, soit la moitié du prix d'une consommation", a confié le ministre lors d'un meeting politique à l'approche des élections législatives de mars 2008.

"Les gens ne semblent pas avoir pris la pleine mesure de la valeur de l'euro, qui équivaut à 160 pesetas", a-t-il expliqué.

Avant l'introduction de l'euro en 2002, les Espagnols laissaient généralement un pourboire de 25 pesetas.

L'Espagne connaît le plus haut taux d'inflation des pays de la zone euro depuis quelques années, en grande partie en raison d'une croissance plus forte que la moyenne.

Jane Barrett, version française Jean-Loup Fiévet