Ouverture d'une discothèque écolo aux Pays-Bas

vendredi 5 septembre 2008 14h55
 

ROTTERDAM (Reuters) - Une discothèque respectueuse de l'environnement à ouvert ses portes aux Pays-Bas.

Située à Rotterdam et ouverte depuis le 4 septembre, la discothèque WATT a été conçue dans l'objectif de réduire l'impact environnemental de l'établissement en termes de consommation d'énergie et d'émissions de gaz à effet de serre (-30% environ par rapport à un club traditionnel) ainsi que pour la consommation d'eau et la production de déchets (-50%).

Pour mériter cette étiquette "verte" et tenter d'éveiller la conscience écologique de ses clients, cette boîte de nuit a adopté une approche respectueuse de l'environnement, dans des domaines allant de l'architecture du bâtiment à la carte de l'établissement.

Ce club dispose par exemple d'une installation permettant de générer l'électricité alimentant l'éclairage du sol grâce à l'énergie produite par les mouvements des danseurs, propose ses consommations dans des gobelets recyclables et collecte l'eau de pluie pour faire fonctionner les chasses d'eau des toilettes.

Les boissons sont stockées dans de grands réservoirs dans le sous-sol du bâtiment, qui dispose d'un système de refroidissement central, de façon à économiser de l'énergie. Les aliments proposés relèvent principalement de la production locale et de l'agriculture biologique.

"Nous voulons démontrer que le développement durable peut être intégré aux modes de vie et le fait de le prendre en compte dans un établissement de loisirs montre que le respect de l'environnement peut aussi être un plaisir", a expliqué Michel Smit, de Sustainable DanceClub (SDC), une entreprise de consultants qui a participé au développement de ce concept.

Cette initiative s'inscrit dans le sillage de l'ouverture d'une autre discothèque "écolo" à Londres. Michel Smit a indiqué que SDC cherchait à exporter ce concept hors des Pays-Bas et prévoyait de présenter sa piste de danse aux Etats-Unis.

Catherine Hornby, version française Myriam Rivet

 
<p>Une discoth&egrave;que respectueuse de l'environnement &agrave; ouvert ses portes &agrave; Rotterdam, aux Pays-Bas. Ce club dispose par exemple d'une installation permettant de g&eacute;n&eacute;rer l'&eacute;lectricit&eacute; alimentant l'&eacute;clairage du sol gr&acirc;ce &agrave; l'&eacute;nergie produite par les mouvements des danseurs, propose ses consommations dans des gobelets recyclables et collecte l'eau de pluie pour faire fonctionner les chasses d'eau des toilettes. /Photo d'archives/REUTERS/Paulo Whitaker</p>