Une musaraigne-éléphant pointe le bout de son nez en Tanzanie

vendredi 1 février 2008 16h17
 

OSLO (Reuters) - Une musaraigne avec un museau ressemblant à une trompe d'éléphant a été découverte dans les montagnes de Tanzanie, rapportent des scientifiques.

Le mammifère, un genre de musaraigne-éléphant qui a été baptisé "sengi à face grise", a été identifié dans la région des monts Udzungwa, dans le centre-sud du pays, par des scientifiques attachés au Musée des Sciences naturelles de Trente (Italie) et de l'Académie des Sciences de Californie (Etats-Unis).

"Il s'agit de la première nouvelle espèce de musaraigne-éléphant géante découverte en plus de 126 ans", a déclaré Galen Rathbun de l'Académie des Sciences de Californie dans un communiqué.

La découverte devrait être officiellement annoncée le 4 février dans la revue Journal of Zoology.

L'animal, à la face grise caractéristique et la croupe noire, pèse environ 700 grammes, soit 25% de plus que les quinze espèces de sengi identifiées jusqu'à présent. Les musaraignes-éléphants utilisent leur trompe pour chercher des insectes, leur principale nourriture.

Le sengi, issu d'un étrange brassage entre les pachydermes, vaches marines et oryctéropes, a été aperçu pour la première fois en 2005 par l'Italien Francesco Rovero, qui avait installé des caméras dans une forêt reculée.

Les scientifiques estiment que la découverte de nouvelles espèces de mammifères est très rare et que la pollution, la déforestation, le changement climatique et d'autres facteurs contribuent à augmenter les risques d'extinction.

Alister Doyle, version française Mathilde Gardin

 
<p>Des chercheurs du Mus&eacute;e des Sciences naturelles de Trente (Italie) et de l'Acad&eacute;mie des Sciences de Californie ont d&eacute;couvert dans les montagnes de Tanzanie une musaraigne avec un museau ressemblant &agrave; une trompe d'&eacute;l&eacute;phant. /Photo diffus&eacute;e le 1er f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Francesco Rovero/Acad&eacute;mie des Sciences de Californie</p>