L'absence des Anglais à l'Euro 2008 bonne pour l'environnement

vendredi 6 juin 2008 18h05
 

LONDRES (Reuters) - L'absence de l'Angleterre à l'Euro 2008 est une bonne nouvelle pour l'environnement, selon une étude du groupe énergétique allemand E.ON.

"Grâce à la non-qualification de l'Angleterre pour l'Euro 2008, il y a potentiellement 70 millions de télévisions qui resteront éteintes au coup d'envoi des matches", a déclaré l'entreprise énergétique dans un communiqué.

Cela pourrait créer une économie de 1.336 tonnes de dioxyde de carbone, l'équivalent des émissions de trente bus à impériale, selon E.ON.

L'étude ne prend pas en compte l'économie d'émissions engendrée par le fait que les supporters anglais ne voyageront pas en Autriche et en Suisse pour le tournoi.

Michael Szabo, version française Diane Falconer