Le "spiderman français" escalade le siège du New York Times

jeudi 5 juin 2008 20h26
 

NEW YORK (Reuters) - Le "spiderman français", Alain Robert, a escaladé la façade du siège du New York Times afin de sensibiliser l'opinion publique au réchauffement climatique.

Rendu célèbre pour avoir déjà grimpé en haut de nombreux monuments célèbres à travers le monde, comme la Tour Eiffel ou le Golden Gate Bridge de San Francisco, le Français de 45 ans a comme à son habitude été immédiatement arrêté par les autorités après avoir regagné le sol.

L'homme-araignée a dit avoir réalisé cette performance "afin d'attirer l'attention sur le réchauffement de la planète, l'un des plus importants problèmes de notre époque".

Au niveau du dixième étage du bâtiment, le Français a déployé une banderole sans équivoque: "Le réchauffement climatique tue plus de personnes en une semaine que le 11 septembre (2001)".

Marcy Nicholson, version française Olivier Guillemain