Excuses des USA pour une biographie "insultante" de Berlusconi

mardi 8 juillet 2008 13h12
 

TOYAKO, Japon (Reuters) - Les Etats-Unis ont présenté mardi des excuses formelles au président du Conseil italien Silvio Berlusconi pour avoir distribué à la presse une note biographique "insultante" sur lui.

Le document était inclus dans un épais dossier de presse distribué aux journalistes accompagnant le président américain George Bush au sommet du Groupe des Huit, dans le nord du Japon, auquel participe également Berlusconi.

La biographie de quatre pages, extraite de l'Encyclopédie mondiale des biographies, présente le chef du gouvernement italien comme "haï par beaucoup mais respecté par tous pour sa 'bella figura' et la force de sa volonté".

Berlusconi, poursuit le texte, est "considéré par beaucoup comme un dilettante politique qui ne doit son poste qu'à l'usage de sa considérable influence sur les médias nationaux."

Le document ajoute que le Cavaliere est "l'un des dirigeants les plus controversés dans l'histoire d'un pays connu pour sa corruption gouvernementale et ses défauts".

Lors des déplacements de Bush à l'étranger, la Maison blanche distribue en général des dossiers de presse incluant le programme du déplacement, des renseignements sur les lieux que le président doit visiter et les personnalités qu'il doit rencontrer.

"Une biographie du Premier ministre italien Berlusconi intégrée dans le dossier de presse employait des termes insultants à la fois pour le Premier ministre Berlusconi et pour le peuple italien", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine Tony Fratto dans un communiqué.

"Les points de vue exprimés dans la biographie ne représentent pas ceux du président Bush, du gouvernement américain ou du peuple américain", a-t-il ajouté.

"Nous présentons nos excuses à l'Italie et au Premier ministre pour cette très malencontreuse erreur."

Bush et Berlusconi entretiennent une relation amicale, au point que le président américain avait invité le président du Conseil italien dans son ranch du Texas en 2003, privilège seulement accordé à de rares dirigeants.

Jeremy Pelofsky, version française Gregory Schwartz

 
<p>Les Etats-Unis ont pr&eacute;sent&eacute; des excuses formelles au pr&eacute;sident du Conseil italien Silvio Berlusconi, ici &agrave; Toyako avec le pr&eacute;sident am&eacute;ricain George Bush et la Chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel, pour avoir distribu&eacute; &agrave; la presse une note biographique "insultante" sur lui. La biographie pr&eacute;sente le chef du gouvernement italien comme "ha&iuml; par beaucoup mais respect&eacute; par tous pour sa 'bella figura' et la force de sa volont&eacute;". /Photo prise le 8 juillet 2008/REUTERS/Jim Young</p>