Au Japon, agression, discussion et compassion

mardi 8 juillet 2008 10h43
 

TOKYO (Reuters) - Agressée dans son immeuble par un homme armé d'un couteau, une jeune maman tokyoïte et sa petite fille de six mois s'en sont tirées lundi sans une égratignure après un brin de discussion et une tasse de thé, rapporte la presse japonaise.

La jeune femme lui ayant répondu qu'elle n'avait pas d'argent sur elle, l'agresseur a pénétré dans son appartement où elle a entrepris de le calmer en lui proposant une tasse de thé, rapporte le quotidien Asahi.

Posant son couteau, l'homme s'est alors lancé dans un monologue d'une vingtaine de minutes sur sa vie.

La jeune maman a fini par donner 10.000 yens (60 euros) à son agresseur avant de s'enfuir pour appeler la police depuis une cabine téléphonique, raconte le journal.

La police est rapidement intervenue, mais l'homme avait disparu et n'a pas encore été retrouvé.

Mari Saito, version française Patrice Mancino