Erdogan conseille aux Turques d'avoir au moins trois enfants

vendredi 7 mars 2008 19h31
 

ANKARA (Reuters) - Les Turques devraient avoir au moins trois enfants pour éviter les problèmes liés au vieillissement de la population que connaissent de nombreux pays européens, a déclaré vendredi le Premier ministre Tayyip Erdogan.

"Nous devons conserver une population jeune (...). Si vous ne voulez pas que notre population décline, chaque famille devrait avoir trois enfants. C'est votre décision", a-t-il déclaré à des supportrices réunies pour célébrer la Journée internationale de la femme, samedi.

"J'ai quatre enfants. Je suis heureux. J'aimerais en avoir eu davantage. Les enfants sont une bénédiction", a poursuivi le chef du gouvernement, un musulman pratiquant.

La Turquie compte environ 71 millions d'habitants, selon le dernier recensement, et la population croît d'un million de personnes par an.

Mais les foyers à un ou deux enfants deviennent plus fréquents dans les régions de l'ouest du pays, les plus favorisées. Les familles nombreuses sont la norme en revanche dans l'est du pays, majoritairement kurde et pauvre.

"Notre population est jeune mais si la tendance actuelle se confirme nous commencerons à vieillir après 2030. C'est une menace. Nous ne voulons pas nous y exposer. Nous devons maintenir un équilibre", a estimé Erdogan.

Selon les projections actuelles, la population turque va atteindre un pic dans environ dix ans, un peu en-dessous de 100 millions d'habitants, avant de décliner progressivement.

Gareth Jones, version française Natacha Crnjanski

 
<p>Les Turques devraient avoir au moins trois enfants pour &eacute;viter les probl&egrave;mes li&eacute;s au vieillissement de la population que connaissent de nombreux pays europ&eacute;ens, a d&eacute;clar&eacute; le Premier ministre Tayyip Erdogan. /Photo prise le 8 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Christian Charisius</p>