Aux Pays-Bas, un robot-pompiste fait le plein à votre place

lundi 4 février 2008 18h08
 

EMMELOORD, Pays-Bas (Reuters) - L'époque où les automobilistes n'avaient qu'à rester au volant tandis qu'un pompiste faisait le plein de leur voiture à la station-service pourrait faire son retour, avec un robot hollandais dans le rôle du pompiste.

Selon les inventeurs de cet appareil à 75.000 euros, dévoilé lundi, il s'agit d'une première, inspirée par la vision d'une trayeuse mécanique dans une laiterie.

Le robot identifie le véhicule à son arrivée dans la station puis le compare à une base de données répertoriant les types de bouchons de réservoir et les carburants utilisés.

Il procède ensuite comme un être humain en relevant - délicatement - le clapet, en dévissant le bouchon puis en introduisant la pompe dans l'entrée du réservoir.

Le système ne fonctionne toutefois qu'avec les véhicules dont le réservoir s'ouvre sans clef, et dont la silhouette a été mémorisée dans la base de données du robot.

Nico van Staveren, à l'origine du "Tankpitstop", espère le mettre en service dans quelques stations-service des Pays-Bas avant la fin de l'année.

Alexandra Hudson, version française Gregory Schwartz

 
<p>L'&eacute;poque o&ugrave; les automobilistes n'avaient qu'&agrave; rester au volant tandis qu'un pompiste faisait le plein de leur voiture &agrave; la station-service pourrait faire son retour, avec un robot hollandais dans le r&ocirc;le du pompiste. Cet appareil, baptis&eacute; "Tankpitstop", co&ucirc;te 75.000 euros et ses inventeurs esp&egrave;rent le mettre en service dans quelques stations-services des Pays-Bas avant la fin de l'ann&eacute;e. /Photo prise le 4 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Michael Kooren</p>