Le parfum de la victoire électorale

jeudi 13 décembre 2007 11h04
 

JECHEON, Corée du Sud (Reuters) - L'équipe de campagne d'un candidat à l'élection présidentielle coréenne compte sur le nez des électeurs pour qu'ils choisissent le bon candidat, le leur, lors du scrutin du 19 décembre prochain, grâce à un parfum appelé "Grande Corée".

La fragrance a été discrètement vaporisée lors des rassemblements de campagne et des volontaires seront envoyés dans les bureaux de vote pour disséminer la même senteur avec l'espoir que le citoyen identifie l'odeur et vote pour leur candidat, Lee Myung-bak.

"Ca rappellera aux gens Lee Myung-bak. Le parfum a pour concept l'espoir, la victoire et la passion", a déclaré Oh Chi-woo chargé de la culture et des arts au sein du parti conservateur Grand National.

L'opération "Parfum du président" a été menée dans la plus grande discrétion depuis le début de la campagne de Lee, précise-t-il.

Une militante volontaire, Kwon Hae-jin, dit que les électeurs ont bien répondu au stimulus, précisant que quelques fumeurs l'avaient complimentée sur son odeur plaisante.

"Les gens vont certainement réaliser que c'est l'odeur de Lee", dit-elle.

Le dernier sondage d'opinion donne à Lee 30 points d'avance sur son premier adversaire.

Jonathan Thatcher, Lee Suwan, version française Patrice Mancino

 
<p>L'&eacute;quipe de campagne d'un candidat &agrave; l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle cor&eacute;enne compte sur le nez des &eacute;lecteurs pour qu'ils choisissent le bon candidat, le leur, lors du scrutin du 19 d&eacute;cembre prochain, gr&acirc;ce &agrave; un parfum appel&eacute; "Grande Cor&eacute;e". La fragrance a &eacute;t&eacute; discr&egrave;tement vaporis&eacute;e lors des rassemblements de campagne et des volontaires seront envoy&eacute;s dans les bureaux de vote pour diss&eacute;miner la m&ecirc;me senteur avec l'espoir que le citoyen identifie l'odeur et vote pour leur candidat, Lee Myung-bak. /Photo prise le 12 d&eacute;cembre 2007/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>