L'importation de lions et de singes interdite aux Palestiniens

dimanche 3 février 2008 09h57
 

ISMAILIA, Egypte (Reuters) - Pendant plusieurs jours, des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza, soumis au blocus israélien, se sont rués en Egypte pour faire le plein de vivres et de carburant. Mais pour l'un d'eux, cette aubaine ne suffisait pas.

Il est allé jusqu'au Caire, où il a acheté un lionceau et un singe, qu'il comptait ramener à Gaza pour les vendre.

Hélas pour lui, il s'est fait prendre sur le chemin du retour par la police égyptienne qui a découvert le petit lion et le singe cachés dans une camionnette qui transportait des meubles.

Yousri Mohamed, version française Guy Kerivel