La vie de millionnaire n'est plus ce qu'elle était

lundi 10 mars 2008 08h44
 

LONDRES (Reuters) - En Grande-Bretagne, il faut bien plus qu'un million de livres (1,32 million d'euros) pour mener grand train à l'instar des vedettes, conclut une étude du Centre pour la recherche économique et des affaires publiée lundi.

Selon l'étude commandée par la Loterie nationale britannique, il faut au moins 5,8 millions de livres (7,65 millions d'euros) pour pouvoir se considérer "vraiment à l'aise".

Une telle somme permet de s'offrir une belle demeure, une maison de vacances luxueuse et une voiture haut de gamme et de disposer de personnel.

Avec les prix élevés de l'immobilier en Grande-Bretagne et l'inflation, un gain de 1,7 million de livres (2,44 millions d'euros) à la loterie nationale sera vite dépensé si vous n'y prenez garde, une fois achetée votre maison et une ou deux voitures.

Une postière écossaise a gagné en août 2007 35 millions de livres (46,2 millions d'euros) à l'EuroMillions.

Mais même avec ce gros lot, elle n'irait pas très loin si elle voulait mener la vie de David et Victoria Beckham.

Selon l'étude, il faut en effet 108,6 millions de livres (143,34 millions d'euros) pour pouvoir mener sa vie durant le même train que les Beckham ou Madonna et son mari Guy Ritchie.

John Joseph, version française Nicole Dupont

 
<p>En Grande-Bretagne, il faut bien plus qu'un million de livres (1,32 million d'euros) pour mener grand train &agrave; l'instar des vedettes, conclut une &eacute;tude du Centre pour la recherche &eacute;conomique et des affaires publi&eacute;e lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Khaled al-Hariri</p>