A400M - Les discussions ont encore avancé - sources

jeudi 11 février 2010 17h39
 

PARIS, 11 février (Reuters) - Les Etats clients de l'avion de transport militaire A400M et les dirigeants d'EADS EAD.PA ont encore rapproché leurs positions ces derniers jours et espèrent parvenir à un accord la semaine prochaine, ont déclaré à Reuters jeudi trois sources proches du dossier.

Les sept pays de l'Otan à l'origine du programme A400M négocient depuis plusieurs mois avec le géant d'aéronautique et de défense et sa division Airbus le partage de surcoûts estimés à 55% du budget initial.

Le développement des 180 premiers A400M était évalué à 20 milliards d'euros mais pourrait nécessiter 11 milliards d'euros d'investissements supplémentaires.

"Nous avons dépassé le stade conflictuel", a déclaré une source qui a demandé à ne pas être identifiée.

Une autre source a ajouté qu'un accord "approchait" et que les dernières heures de discussions seraient compliquées compte tenu du fait que les deux parties abordent désormais les points les plus difficiles de la négociation.

Deux sources ont ajouté qu'un accord était possible la semaine prochaine.

Un porte-parole d'EADS s'est refusé à tout commentaire.

(Matthias Blamont, Tim Hepher, Dave Graham, édité par marc Joanny)