Bolloré demande toujours un siège au conseil d'Aegis

jeudi 20 mars 2008 12h20
 

PARIS, 20 mars (Reuters) - Vincent Bolloré a réitéré jeudi la demande de représentation de son groupe au conseil d'administration du britannique Aegis AEGS.L, dont il est le premier actionnaire.

"Nous sommes extrêmement perséverants, nous continuerons à demander ce qui nous paraît être notre dû", a-t-il dit lors de la présentation à la presse des comptes 2007 du Groupe Bolloré (BOLL.PA: Cotation).

Le groupe britannique d'achat d'espaces a publié mercredi des résultats annuels supérieurs aux prévisions et s'est montré relativement optimiste sur ses perspectives pour 2008.

"Havas EURC.PA et Aegis ont intérêt à travailler ensemble. Les opérationels de Havas sont ouverts à une coopération", a encore dit Vincent Bolloré, qui préside également Havas.

Le directeur général d'Aegis a déclaré récemment que son groupe et Havas pourraient travailler ensemble à la condition qu'ils y trouvent un bénéfice mutuel.

Vincent Bolloré avait prévenu dans un entretien au Figaro publié le 11 mars qu'il pourrait convoquer une nouvelle assemblée générale d'Aegis si les résultats annuels s'avéraient décevants. Maurice Lévy, président de Publicis (PUBP.PA: Cotation), a déclaré lors d'une interview publiée le 14 mars dans le Journal des Finances qu'il suivait de près l'évolution du dossier Aegis. Selon des sources citées par l'hebdomadaire, le conseil d'administration d'Aegis serait prêt à étudier un projet de rachat par OPA. /CA/DOM

(Dominique Vidalon)