Renault regarde le dossier de l'accélérateur défectueux

lundi 1 février 2010 16h39
 

PARIS, 1er février (Reuters) - Renault (RENA.PA: Cotation) étudie actuellement le dossier de l'accélérateur pour déterminer s'il est ou non concerné par le problème de pédale défecteuse, qui a conduit Toyota (7203.T: Cotation) et PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) à annoncer un rappel de voitures.

"Je sais que nous regardons le dossier", a déclaré une porte-parole de Renault (RENA.PA: Cotation). "Pour ce que je sais à ce stade, les grands équipementiers fournissent des pièces à différents constructeurs. J'ignore si nous sommes concernés par ce composant en particulier."

Priée de dire si Renault avait rencontré le même problème que Toyota, elle a répondu par la négative et ajouté qu'aucun incident n'avait été rapporté à ce stade.

Le groupe devrait être en mesure d'en dire davantage d'ici un ou deux jours, a-t-elle ajouté.

Toyota a lancé une série de rappels portant sur près de huit millions de véhicules au total à travers le monde en raison d'un risque d'accélération involontaire lié à un dysfonctionnement de la pédale. PSA Peugeot Citroën a annoncé quant à lui son intention de rappeler préventivement près de 100.000 voitures assemblées sur une plateforme commune à Toyota.

(Helen Massy-Beresford, avec Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)