A400M - Madrid propose le transfert d'emplois vers l'Espagne

jeudi 4 mars 2010 18h11
 

PARIS, 4 mars (Reuters) - Madrid a proposé le transfert d'emplois liés à l'A400M du Royaume-Uni vers l'Espagne si Londres ne participe pas à 100% au partage des surcoûts de l'avion de transport militaire, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

L'A400M, mis en difficulté par des retards et des dérapages de budgets estimés à 55% de son prix initial, fait actuellement l'objet de négociations entre les pays clients, EADS EAD.PA et sa division Airbus, constructeur de l'appareil.

Selon plusieurs sources, l'Espagne a soumis une proposition qui vise à transférer des emplois, des outils industriels et des équipements de Filton, une localité située près de Bristol, vers la péninsule ibérique.

Alors que les pays clients de l'A400M se préparent à apporter deux milliards d'euros d'argent frais au programme et débattent de la forme exacte d'une enveloppe publique complémentaire de 1,5 milliard d'euros, Londres hésite à engager sa participation sur ladite enveloppe et sa position diffère sur ce sujet de celle de la France, de l'Espagne et de l'Allemagne.

"La proposition des Espagnols est le résultat du refus des Britanniques de participer à la solution commune retenue par les autres pays", a déclaré une source.

(Tim Hepher, Matthias Blamont, avec la contribution de Cyril Altmeyer, édité par Wilfrid Exbrayat)