Suez espère récupérer la moitié des provisions sur Melbourne-DG

vendredi 23 novembre 2012 13h54
 

PARIS, 23 novembre (Reuters) - Suez Environnement espère récupérer la moitié des 300 millions d'euros de provisions enregistrées sur le chantier de son usine de dessalement de Melbourne, en Australie, a déclaré vendredi le directeur général du groupe, Jean-Louis Chaussade.

Géré par sa filiale Degrémont en partenariat avec l'australien Thiess, la réalisation de ce contrat a été retardée par des conflts sociaux.

Ces difficultés ont conduit le numéro deux mondial des services à l'environnement à enregistrer au 3e trimestre une nouvelle charge de 185 millions d'euros sur ce projet.

Lors du salon Actionaria, le directeur général a ajouté que les résultats de Suez Environnement seraient en ligne avec les objectifs à fin 2012 et qu'il ne fallait pas attendre de forte croissance en 2013 et 2014.

Jean-Louis Chaussade a souligné que la prudence du groupe en 2013 et 2014 pourrait lui permettre de saisir des opportunités d'acquisition en 2015-2016. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)