Pernod Ricard progresse aux Etats-Unis mais chute en Chine au T1

jeudi 22 octobre 2015 07h45
 

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Pernod Ricard a fait mieux qu'attendu au premier trimestre de son exercice décalé, grâce aux Etats-Unis, tandis que ses ventes ont à nouveau décroché en Chine.

Les ventes du numéro deux mondial des spiritueux ont totalisé 2,22 milliards d'euros, signant une hausse de 9%, portée par des effets de change positifs.

A taux de change constants, la progression est ressortie à 3%, un chiffre supérieur aux 1,1% attendus par les analystes.

Le propriétaire du cognac Martell, de la vodka Absolut ou du whisky Jameson a dit tabler sur une progression de son résultat opérationnel courant pour l'exercice 2015-2016 comprise entre 1% et 3% à taux de change constants, en ligne avec les attentes, après une hausse limitée à 2% en au cours de l'exercice précédent.

"Le début d'année s'inscrit dans notre scenario de poursuite d'amélioration graduelle de l'activité dans un environnement contrasté", souligne Alexandre Ricard, PDG du groupe, dans un communiqué.

Les ventes ont grimpé de 8% aux Etats-Unis, à la faveur d'une base de comparaison flatteuse et d'éléments techniques qui devraient toutefois être corrigés au deuxième trimestre.

En Chine (environ 9% des ventes), où Pernod Ricard avait limité la baisse de ses ventes à 2% en 2014-2015, le chiffre d'affaires a plongé de 9%.

Le communiqué :

bit.ly/1Lp4ibz (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)