CGG accélère sa restructuration, résultats du T2 en forte baisse

vendredi 1 août 2014 07h38
 

PARIS, 1er août (Reuters) - CGG a publié mercredi des résultats en forte baisse au titre du deuxième trimestre 2014 et le spécialiste français des services et équipements géophysiques pour l'industrie pétrolière a annoncé une accélération de sa restructuration.

Pénalisé par la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières, CGG prévoit notamment de réduire ses effectifs de plus de 10% d'ici la fin de l'année, une mesure qui concerne plus de 1.000 personnes.

CGG va en outre réduire sa flotte de 18 à 13 navires dès 2014, plus tôt que prévu, et céder ses activités contractuelles terrestres nord-américaines à Geokinetics.

"Nous anticipons, dans ce nouveau périmètre opéré, une amélioration de nos résultats au second semestre grâce à un quatrième trimestre traditionnellement fort", a commenté son directeur général Jean-Georges Malcor, cité dans un communiqué.

CGG a également confirmé son objectif d'amélioration de sa marge d'Ebit de 400 points de base en 2016.

Le groupe a accusé au deuxième trimestre une perte nette de 325 millions de dollars (contre un bénéfice de 36 millions un an plus tôt), qui inclut 230 millions de charges non récurrentes liées notamment à sa restructuration, tandis que son chiffre d'affaires s'est replié de 33% à 689 millions.

Son résultat d'exploitation (Ebit) avant charges non récurrentes a été divisé par plus de quatre à 31 millions de dollars, une baisse qui inclut une contribution négative des sociétés mises en équivalence. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)