GDF Suez-S1 en net recul, objectifs confirmés avant la Belgique

jeudi 31 juillet 2014 17h56
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - GDF Suez a publié jeudi des performances opérationnelles en net recul au titre du premier semestre, pénalisées par un marché de l'électricité toujours déprimé en Europe et par l'arrêt de deux réacteurs nucléaires en Belgique.

Le producteur et distributeur de gaz et d'électricité a confirmé dans un communiqué qu'il tablait pour 2014 sur un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,3 à 3,7 milliards d'euros, un objectif qu'il prévoit cependant toujours d'ajuster pour tenir compte de l'arrêt des réacteurs belges.

Le groupe continue également de prévoir un dividende au titre de 2014 avec un taux de distribution de 65% à 75%, avec un minimum de 1 euro par action, payable en numéraire, ainsi que des investissements nets entre 6 et 8 milliards d'euros.

GDF Suez a enregistré au premier semestre un résultat net récurrent part du groupe de 2,1 milliards (-12,6%), un Ebitda de 6,6 milliards (-14,2%) et un chiffre d'affaires de 39,4 milliards (-6,3%).

Son résultat net part du groupe, freiné par des dépréciations au premier semestre 2013, progresse en revanche de 51,2% à 2,6 milliards d'euros. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)