EDF-S1 en hausse grâce au nucléaire, objectifs confirmés

jeudi 31 juillet 2014 07h34
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - EDF a publié jeudi des résultats en hausse au titre du premier semestre 2014, la performance de ses centrales nucléaires en France et en Grande-Bretagne lui ayant permis de compenser la météo défavorable du premier trimestre.

L'électricien public a confirmé dans un communiqué ses objectifs, qui incluent pour 2014 un résultat brut d'exploitation (Ebitda) en croissance organique d'au moins 3% en excluant sa filiale italienne Edison.

Il a également redit son ambition de générer un flux de trésorerie (cash-flow) positif en 2018 après dividendes et en excluant le projet de compteur électrique "intelligent" Linky.

EDF a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 3.117 millions d'euros (+8,3%), un résultat net courant de 3.153 millions (+2,8%), un Ebitda de 9.608 millions (+3,1% dont +2,8% en organique) et un chiffre d'affaires de 36.125 millions (-3,8% en variation brute, -4,2% en organique).

Le groupe vise toujours pour 2014 un montant d'investissements nets compris entre 13 et 13,5 milliards d'euros. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)