LVMH ralentit nettement au T2, la marge opérationnelle chute

jeudi 24 juillet 2014 17h56
 

PARIS, 24 juillet (Reuters) - LVMH a fait état jeudi d'un fort ralentissement de sa croissance organique au deuxième trimestre comme de sa rentabilité opérationnelle au premier semestre.

Les ventes du numéro un mondial du luxe, propriétaire de Louis Vuitton, Moët & Chandon ou Bulgari, ont augmenté de 3% à 14,01 milliards d'euros, un chiffre inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 14,35 milliards. Hors variations de changes, la croissance ressort à 5% sur le semestre.

Sur le seul deuxième trimestre, la croissance organique tombe à 3%, après 6% au premier, un chiffre nettement inférieur aux 6% attendus en moyenne par les analystes.

Le résultat opérationnel courant recule de 5% à 2,576 milliards (consensus Reuters de 2,81 milliards), faisant ressortir la marge à 18%, en nette baisse par rapport aux 19,8% du premier semestre 2013.

Le résultat net part du groupe recule de 4% à 1,509 milliard d'euros. Le groupe proposera un acompte sur dividende de 1,25 euro mis en paiement le 4 décembre 2014. (Pascale Denis, édité par Matthieu Protard)