Eurotunnel-Objectifs confirmés, vers un arrêt de MyFerryLink

mardi 22 juillet 2014 07h16
 

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Eurotunnel a confirmé mardi ses objectifs financiers après un premier semestre toujours soutenu par la reprise économique au Royaume-Uni, et dit s'attendre à ce que son activité MyFerryLink s'arrête à la fin de l'année, menaçant 600 emplois.

L'opérateur du tunnel sous la Manche vise toujours un Ebitda de 460 millions d'euros en 2014, et d'au moins 500 millions en 2015. Au premier semestre, il a réalisé un chiffre d'affaires de 559 millions d'euros, en hausse de 8% par rapport à une base de comparaison retraitée au taux change constant, et un Ebitda de 216 millions (+6%).

L'Autorité britannique de la Concurrence s'apprête à donner six mois à Eurotunnel pour se conformer à l'interdiction faite aux ferries de sa filiale MyFerryLink de relier Calais à Douvres.

"Nous allons demander à ce que notre appel soit suspensif, mais nous n'avons que très peu de chances d'obtenir gain de cause", a déclaré Jacques Gounon, PDG d'Eurotunnel, au cours d'une téléconférence de presse.

"Face à cette obligation d'arrêt, l'hypothèse la plus vraisemblable pour la fin de l'année, c'est que MyFerryLink sera arrêté même si le processus d'appel continue au-delà", a-t-il ajouté. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)