Airbus-Objectifs maintenus, même avec un A330 remotorisé-Enders

vendredi 23 mai 2014 14h34
 

PARIS, 23 mai (Reuters) - Airbus ne lancerait pas une nouvelle version de son long-courrier qui remettrait en cause son objectif d'amélioration de sa rentabilité, a déclaré le président exécutif de la maison mère Airbus Group.

Le groupe d'aéronautique, de défense et d'espace s'en tiendra à son objectif de marge opérationnelle de 7-8% en 2015, contre 6% en 2013, et continuera d'améliorer ses résultats au-delà, a fait valoir Tom Enders à Reuters lors d'une interview accordée au salon aéronautique de Berlin.

"Il y a un équilibre à trouver entre les investissements et la rentabilité. Nous avons un engagement pour 2015 mais la terre ne s'arrête pas de tourner en 2015. Nous nous sommes engagés sur une amélioration de nos résultats chaque année et il y a encore du chemin à faire. Nous respecterons nos engagements", a-t-il souligné.

Airbus envisage de remotoriser l'A330, un long-courrier lancé il y a une vingtaine d'années, afin de relancer ses ventes après 2016 et de rester compétitif face au 787 Dreamliner de Boeing.

Le nombre de commandes qui résulteraient d'une telle remotorisation risque néanmoins d'être moins important que les 2.600 commandes passées après la remotorisation du moyen courrier A320, ce qui rend cette fois la décision plus difficile, a dit Tom Enders.

"Ici, nous parlons de quelques centaines probablement", a estimé le président exécutif d'Airbus Group. "Nous prendrons le temps qu'il faudra pour prendre la bonne décision." (Tim Hepher, Victoria Bryan, version française Jean-Michel Bélot, édité par Matthias Blamont)