9 avril 2014 / 16:18 / dans 3 ans

LVMH-La croissance s'accélère dans la mode-maroquinerie au T1

PARIS, 9 avril (Reuters) - LVMH a fait état mercredi d‘une croissance organique en léger repli au premier trimestre, le plongeon de ses ventes de cognac en Chine ayant plus que compensé la nette accélération de sa dynamique dans la mode-maroquinerie, sa division phare.

Le numéro un mondial du luxe, qui ouvre le bal des publications du secteur, a vu ses ventes progresser de 4% à 7,21 milliards d‘euros, un chiffre légèrement supérieur aux 7,17 milliards du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Hors variations de change, la croissance organique ressort à 6%, alors que les analystes s‘attendaient en moyenne à 7%, et après une progression de 8% au dernier trimestre 2013.

Surveillées à la loupe, les ventes du pôle mode et maroquinerie, qui loge Louis Vuitton, principal centre de profit du groupe, ont nettement accéléré avec une croissance organique de 9%, dépassant largement les attentes des anaystes qui s‘étalaient entre 5% et 6%.

Cette solide performance a cependant été contrebalancée par une baisse de 3% des ventes de vins et spiritueux (Moët & Chandon, Dom Perignon, Hennessy), deuxième division la plus rentable de LVMH, plombée par la chute des ventes de cognac en Chine, sous l‘effet des mesures anti-corruption prises par Pékin et du ralentissement économique du pays. (Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below