PSA n'exclut pas de nouvelles économies après 2016-Tavares

lundi 3 mars 2014 12h06
 

PARIS, 3 mars (Reuters) - PSA Peugeot Citroën n'exclut pas d'engager de nouvelles réductions de coûts au terme du plan d'économies actuel, a déclaré lundi Carlos Tavares, le futur président du directoire du constructeur automobile, dans un entretien organisé par 7pm Auto en collaboration avec Reuters.

PSA a lancé en 2012 un plan de réductions de coûts dont il attend 1,5 milliard d'euros d'économies en 2015. Sur cette cible, le groupe a réalisé l'an dernier 0,9 milliard d'euros de réductions de coûts.

"Je ne suis pas du genre à m'arrêter à l'objectif simplement parce qu'il a été atteint", a dit Carlos Tavares. "Nous verrons en 2016, si nous avons l'opportunité d'aller au-delà, pourquoi s'arrêter ?"

Carlos Tavares, dont c'est la première interview depuis qu'il a rejoint PSA, a pris la direction opérationnelle du groupe le 20 février. Il succédera à Philippe Varin à la présidence du directoire le 31 mars. (Gilles Guillaume, Andrew Callus, édité par Dominique Rodriguez)