Safran-L'effet de rattrapage post-11 septembre n'est pas terminé

jeudi 20 février 2014 08h11
 

PARIS, 20 février (Reuters) - L'effet de rattrapage qui a suivi le creux consécutif au 11-Septembre dans les services aux moteurs se poursuit, a déclaré jeudi le PDG de Safran, ajoutant que la prévision de croissance de cette activité en 2014 est par nature prudente.

Le motoriste a bénéficié en 2013 d'un bond de 19,2% des activités de services de moteurs civils en dollar, alors qu'il attendait une hausse légèrement supérieure à 10%, avec les premières révisions du CFM56, le moteur le plus vendu au monde, produit en coentreprise avec General Electric.

Cette activité est prévue en hausse de 10% à 15% en 2014.

"L'effet de rattrapage est bel et bien là" après plusieurs années de creux, a dit Jean-Paul Herteman lors d'une conférence téléphonique. "On n'est pas à la fin de la période de rattrapage."

Il a ajouté que le développement du moteur LEAP, successeur du CFM56, était conforme au plan de marche.

Safran continue à travailler à une acquisition de l'italien Avio Space, espérant déboucher d'ici la fin de l'année, a également précisé Jean-Paul Herteman. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)