Schneider abaisse ses objectifs 2013 à cause d'effets de change

vendredi 25 octobre 2013 07h27
 

PARIS, 25 octobre (Reuters) - Schneider Electric a revu en baisse vendredi ses objectifs 2013 à la suite d'un alourdissement des effets de change négatifs et d'une nouvelle stagnation de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à cause de l'Europe.

Le numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension table désormais sur une croissance organique stable à limitée de son chiffre d'affaires sur l'année, alors qu'il l'attendait jusqu'à présent modérée à un chiffre.

Schneider a ajouté qu'il visait toujours une marge d'Ebita ajusté stable à légèrement en hausse en 2013, mais en précisant que cet objectif s'entendait maintenant à périmètre et change constants.

"Schneider Electric a notamment connu une volatilité inhabituelle de ses devises durant l'été", a souligné le groupe.

La baisse de nombreuses devises des pays émergents face à l'euro a conduit Schneider a estimer à 800-900 millions d'euros l'impact négatif des changes sur son chiffre d'affaires annuel, contre un montant de 600 millions attendu jusqu'à présent. (Gilles Guillaume, édité par Benjamin Mallet)