24 octobre 2013 / 15:51 / il y a 4 ans

Kering-Gucci décélère fortement au T3, Puma poursuit sa baisse

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Kering a vu sa croissance organique marquer le pas au troisième trimestre, plombée par une forte décélération de sa marque phare Gucci et par une nouvelle baisse des ventes de son équipementier sportif Puma.

Les ventes du groupe de luxe et de mode sportive ont signé une hausse limitée à 3,4% à taux de change constant, après une progression de 4,2% au premier semestre.

La griffe florentine, qui pèse pour près de 60% de la rentabilité du groupe, a brutalement décéléré avec une croissance organique tombée à seulement 0,6%, après 4% au cours des deux précédents trimestres, alors que les analystes attendaient un ralentissement aux environs de 2%.

Le directeur financier de Kering, Jean-Marc Duplaix, a précisé lors d'une conférence téléphonique que les ventes de Gucci avaient accusé une baisse "à un chiffre" en Chine et avaient été "légèrement négatives" en Europe.

A l'inverse, les autres marques de luxe ont signé de très solides performances, en particulier Bottega Veneta qui voit ses ventes grimper de 16% ou Saint Laurent qui voit les siennes progresser de 12%.

Ailleurs, Puma poursuit sa baisse, avec un recul de ses ventes de 0,8%.

Jean-Marc Duplaix a également confirmé que La Redoute serait recapitalisée avant d'être cédée, sans donner de chiffres.

Le groupe est prêt à injecter au moins 300 millions d'euros dans sa filiale, a-t-on appris de sources proches du dossier. (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below