LVMH LVMH-La mode-maroquinerie décélère à nouveau au T3

mardi 15 octobre 2013 18h18
 

PARIS, 15 octobre (Reuters) - LVMH a fait état mardi d'une croissance stable au troisième trimestre, marquée par un ralentissement de sa division phare, qui loge Louis Vuitton, et une légère accélération dans les vins et les spiritueux.

Les ventes du numéro un mondial du luxe ont totalisé 20,71 milliards d'euros sur neuf mois, signant une hausse limitée à 4% par des effets de change défavorables et une progression de 8% à taux de change constants, identique à celle du premier semestre, alors que les analystes tablaient sur une accélération aux alentours de 10% environ.

Ces chiffres risquent d'autant plus de décevoir le marché que le groupe bénéficiait d'une base de comparaison favorable, sa croissance organique étant tombée à 6% au 3e trimestre 2012.

Surveillée à la loupe, la division mode-maroquinerie - dans laquelle Louis Vuitton, principal moteur de la rentabilité de LVMH et qui pèse pour plus de 70% des ventes - a vu sa croissance organique ralentir à 4% sur neuf mois, après une hausse de 5% au premier semestre.

Parmi les autres divisions, seuls les vins et spiritueux (Moët & Chandon ou Hennessy) avec une progression de 7%, et les montres et la joaillerie (Bulgari, Tag Heuer), avec une hausse de 3%, ont fait mieux sur 9 mois qu'au premier semestre. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)