Lafarge proche de vendre ses plaques de plâtre aux USA-sources

lundi 24 juin 2013 13h34
 

NEW YORK/LONDRES, 24 juin (Reuters) - Lafarge est sur le point de vendre son activité de plaques de plâtre aux Etats-Unis au fonds américain de private equity Lone Star dans le cadre d'une transaction estimée à 700 millions de dollars (environ 530 millions d'euros), ont indiqué à Reuters deux sources proches du dossier.

Les sources ont précisé que la transaction n'était pas encore totalement finalisée, mais qu'une annonce pourrait intervenir dès cette semaine.

Lafarge a refusé de commenter l'information. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Lone Star.

Lafarge, premier cimentier mondial, est engagé dans une politique de désinvestissement pour réduire une dette massive héritée de l'acquisition de l'égyptien Orascom en 2008 et qui lui a valu d'être rétrogradé en catégorie "junk" (spéculative") en 2011 par Standard & Poor's et Moody's.

Le groupe, qui entend ramener sa dette sous la barre des dix milliards d'euros au second semestre de cette année, avait sécurisé un milliard d'euros de cessions d'actifs entre janvier 2012 et début mai 2013.

Son activité plaques de plâtre aux Etats-Unis, qui réalise un Ebitda de l'ordre de 75 millions de dollars, a également suscité des offres d'autres fonds de private equity, a indiqué une des sources.

Lafarge a déjà revendu en 2011 l'essentiel de son plâtre en Europe, en Amérique du Sud, en Australie et dans le reste de l'Asie pour se recentrer sur ses trois principaux métiers, le ciment, le béton et les granulats. (Anjuli Davies, Greg Roumeliotis et Elena Berton, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)