Vodafone-Plus forte baisse à ce jour des revenus des services

mardi 21 mai 2013 08h39
 

LONDRES, 21 mai (Reuters) - Vodafone a fait état mardi de la plus forte baisse trimestrielle du chiffre d'affaires organique des services jamais enregistrée, ce qui conduit le groupe britannique à conserver le dividende servi par sa filiale américaine plutôt que de le reverser à ses actionnaires.

Le numéro deux mondial de la téléphonie mobile, au centre de spéculations sur un éventuel rachat par Verizon Communications des parts de Vodafone dans leur filiale commune aux Etats-Unis, a ainsi annoncé pour le quatrième trimestre un recul, conforme aux attentes, de 4,2% de ce chiffre d'affaires organique des services, mesure clé des performances de la société.

Cette baisse représente une accélération par rapport au repli, de 2,6%, enregistré au troisième trimestre, ce qui illustre les conditions de marché difficiles en Europe, base historique de Vodafone.

Le groupe a subi sur l'ensemble de l'année la première baisse de son chiffre d'affaires depuis 2005, à 44,4 milliards de livres (52,6 milliards d'euros) (-4,2%) tandis que le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 3,1%, à 13,3 milliards de livres.

Ces données sont également conformes aux attentes des analystes financiers.

Il y a une semaine, Verizon Wireless, le premier opérateur mobile des Etats-Unis, a annoncé qu'il verserait le mois prochain à ses deux actionnaires, Verizon Communications et Vodafone Group des dividendes d'un montant global de sept milliards de dollars (5,4 milliards d'euros). (voir )

Dans son communiqué de résultats, Vodafone n'a pas fait mention des spéculations entourant sa participation de 45% dans Verizon Wireless. (Kate Holton, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Joanny)