EDF-Croissance organique de 4,7% au T1, objectifs confirmés

mardi 30 avril 2013 17h35
 

PARIS, 29 avril (Reuters) - EDF a publié mardi un chiffre d'affaires en croissance organique de 4,7% au premier trimestre, notamment dopé par la vague de froid qui a traversé la France en début d'année.

L'électricien public a confirmé dans un communiqué qu'il tablait pour 2013 sur une croissance organique de son résultat brut d'exploitation (Ebitda) comprise entre 0% et 3% en ne tenant pas compte de sa filiale italienne Edison, dont les résultats risquent de fluctuer en raison de renégociations de contrats d'approvisionnement en gaz.

EDF confirme également viser pour cette année un ratio d'endettement financier net sur Ebitda compris entre 2 et 2,5 et, en matière de dividende, un taux de distribution compris entre 55% à 65% de son résultat net courant.

"La croissance de l'Ebitda hors Edison est attendue sur le second semestre en raison d'une part du positionnement des mesures de réduction de coûts (...) concentré sur la deuxième partie de l'année, et d'autre part l'amélioration attendue au second semestre de la production nucléaire en France", a ajouté le groupe.

Les ventes de l'électricien public ont atteint 23,4 milliards d'euros au cours des trois premiers mois de l'année, en hausse de 12,1%.

* Le communiqué d'EDF :

link.reuters.com/cyk77t (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)