PSA pourrait fermer l'usine d'Aulnay par anticipation-Dir.fin.

mercredi 24 avril 2013 08h45
 

PARIS, 24 avril (Reuters) - PSA Peugeot Citroën pourrait être contraint de fermer plus tôt que prévu son usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en raison du mouvement social qui perturbe la production de la Citroën C3 sur le site depuis le début de l'année, a déclaré mercredi le directeur financier du constructeur automobile.

"Nous nous sommes complètement organisés pour produire la C3 à Poissy (Yvelines), donc nous avons cette possibilité. Ce n'est pas tant que nous voulions fermer en avance, mais nous pourrions y être contraints par un petit nombre de personnes qui continuent de perturber notre usine", a dit Jean-Baptiste de Chatillon au cours d'une conférence avec les analystes à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre.

PSA comptait jusqu'ici fermer le site d'Aulnay en 2014. Interrogé sur la possibilité d'une fermeture dès 2013, Jean-Baptiste de Chatillon a répondu :

"Je ne peux pas vous dire quand cela se produira, mais ce ne serait pas un problème en termes industriels parce que nous pourrions produire les voitures à Poissy." (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)