France Télécom-La pression sur les tarifs pénalise le CA au T1

mercredi 24 avril 2013 07h30
 

PARIS, 24 avril (Reuters) - France Télécom-Orange a annoncé mercredi une baisse un peu plus marquée que prévu de son chiffre d'affaires au premier trimestre, en raison de pressions sur ses tarifs dans la téléphonie mobile en France et d'une baisse de la demande de la part des entreprises.

Le premier opérateur télécoms français, numéro quatre européen en termes de chiffre d'affaires, a accusé un recul de 4,1% de ses ventes au premier trimestre en données comparables, à 10,280 milliards d'euros.

Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) retraité recule de 6,6% à 3,124 milliards d'euros en données comparables, donnant une marge en recul de 0,8 point à 30,4%, une érosion limitée par des réductions de coûts.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 10,35 milliards d'euros et un Ebitda de 3,12 milliards au premier trimestre, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

France Télécom a confirmé ses principaux objectifs pour 2013, dont un dividende stable à 0,80 euro par action et un cash flow opérationnel supérieur à sept milliards d'euros, après avoir déjà engrangé 1,975 milliard au premier trimestre.

Dans les services mobiles en France, touchés de plein fouet par l'arrivée de Free Mobile début 2012, France Télécom accuse une baisse de 8,1% des son chiffre d'affaires en données comparable, avec un revenu moyen par abonné en chute de 10,7%. (Cyril Altmeyer et Leila Abboud, édité par Benjamin Mallet)